Les disques vinyles reviennent à la mode

Avec l'avènement des disques compacts (CD) dans les années 1980, plus personne n'accorde d'importance aux disques vinyles.

Avec l'avènement des disques compacts (CD) dans les années 1980, plus personne n'accorde d'importance aux disques vinyles. Alors qu'ils sont déjà considérés comme morts, ces derniers refont surface au cours de la dernière décennie et deviennent encore plus populaires. Pas plus que l’année dernière, plus de 5 millions de disques microsillons ont été écoulés en France. Diverses raisons peuvent justifier cette renaissance : l'essor de la collection, la qualité sonore exceptionnelle du disque, etc. Voici ici tout ce qu'il faut savoir sur les disques vinyles qui reviennent à la mode !

Que comprendre par renaissance des disques vinyles ?

Les disques vinyles ont été pendant longtemps le moyen de diffusion d’enregistrement sonore le plus prisé. L’histoire a commencé juste après les années 1950, où ils ont fait leur apparition, en remplacement du disque 78 tours. Ils vont connaître par la suite un succès en dents de scie avant de prendre un nouvel envol ces dernières années.

En effet, dès les années 1980, ils ont peu à peu disparu, laissant ainsi la place aux disques compacts (CD). Dans les années 2000, ils ont connu un léger renouveau qui n’a en réalité pas fait long feu. L’émergence des plateformes de téléchargement ou des services de streaming leur ont porté un énorme coup.

Renaissance des disques vinyles : quelques statistiques

Depuis quelques années, les disques vinyles ont refait surface au point que leur vente augmente d’année en année. En 2021, la France a enregistré plus de 5 millions de ventes de vinyles. Ce qui fait plus de 3 fois le chiffre d’affaires de l’année 2016. Actuellement, les disques vinyles sont classés troisième derrière les disques compacts et les services de streaming, avec 11 % de revenus annuels.

Cependant, ces statistiques ne sont que celles de la France. En 2016, les revenus de la vente de disques vinyles ont largement dépassé ceux du streaming audio au Royaume-Uni. Ce qui place cette méthode d’achat de musique au premier rang dans la monarchie.

Depuis lors, cette performance ne fait que s’améliorer. L’année 2021 en est la preuve palpable puisque le Royaume-Uni a atteint pour la première fois 5 millions de ventes de vinyles. Le même constat se fait dans d’autres pays comme les États-Unis, le Japon, etc.

Pourquoi les disques vinyles reviennent-ils à la mode ?

La résurgence des disques microsillons peut s’expliquer par une multitude de raisons, même s’il n'y en a pas une précise. Il faut citer notamment :

  • la palpabilité du vinyle ;
  • l’essor de la collection ;
  • la qualité exceptionnelle des sons ;
  • le changement de l’expérience d’écoute ;
  • l’intérêt des jeunes ainsi que celui des personnes âgées, etc.

L’essor de la collection

Avoir un album déjà rare dans sa bibliothèque ou dans sa maison est quelque chose de très intéressant. La collection de ces disques peut même constituer un investissement. En effet, certains collectionneurs conservent leurs vinyles afin de les revendre plus tard à un coût élevé. Aussi, la couverture spectaculaire de l’album ou sa version colorée de 180 g peuvent servir de décoration interne.

Changer l’expérience d’écoute

Beaucoup de personnes ont pris l’habitude d’écouter de la musique en streaming. Ce qui est tout à fait normal. Parfois, elles la mettent en arrière-plan tout en s’occupant à d’autres tâches. En fait, la plupart des artistes présents sur ces plateformes, aujourd’hui, peuvent ne plus être là dans les années à venir. Alors qu’écouter un vinyle est une chose engageante qui plonge dans une autre époque, dans un autre lieu.

Qualité exceptionnelle des sons

La musique analogique a une qualité supérieure à la musique numérique. Pour des raisons de transmission, cette dernière est souvent compressée, perdant ainsi des fréquences et des détails. Il ne faut pas toutefois pas nier qu’il existe des fichiers numériques de très haute qualité qui procurent de très bons sons, mais il faut les chercher et les acheter. De même, avoir une bonne qualité sonore avec la musique analogique a un coût. Il faut dépenser plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Les disques de vinyles sont physiques et palpables

Bien que le streaming soit confortable et pratique, il ne procure pas le charme de la possession et le sens du toucher. Quelqu’un qui écoute de la musique sur Spotify n’a rien à toucher. Il n’a pas non plus à admirer de pochettes ni à lire de paroles, etc. Les disques microsillons offrent des couvertures qui sont de véritables œuvres d’art. Les avoir, les regarder en écoutant de la musique se révèlent très agréables.

L’intérêt des jeunes de moins de 30 ans pour les vinyles

Les jeunes s’intéressent beaucoup à ce support physique d'enregistrement.

Selon le Syndicat national de l’édition phonographique, les jeunes de moins de 30 ans représentent 42 % des personnes qui achètent le disque. Par contre, les personnes de 30 à 40 ans et celles de plus de 50 ans s’y intéressent moins. Leurs taux d’achat sont respectivement estimés à 26 % et 32 %. Cet engouement des jeunes offre une nouvelle occasion d'affaires aux acteurs du marché.

Ainsi, de nouvelles entreprises ont vu le jour et les anciennes comme Sony Music, elles aussi, se remettent dans le jeu.

Les personnes âgées de nouveau sur le marché

Les personnes âgées rachètent les vinyles qu’elles ont perdus ou ceux dont elles rêvaient durant leur jeunesse sans pouvoir les acheter. Pour elles, cette renaissance leur permet de rendre la musique plus immersive. En écoutant ces disques, elles se rappellent leur jeunesse.

Par ailleurs, ces personnes apprécient écouter un album dans son entièreté, car les vinyles les ont déjà habituées à ce rythme. Ce qui n’est forcément pas le cas sur les plateformes de téléchargement ou en streaming.

 

Recent posts

Menu

Pages